Rencontres citoyennes BTP dans le cadre de « Janvier Sobre »: MBTP et la Fondation du BTP partenaires dans la lutte contre les dépendances

Le 28 janvier prochain, dans le cadre du mois sans-alcool « Janvier sobre », MBTP organisera une rencontre avec son partenaire historique : la Fondation du BTP. L’objectif : échanger sans tabou sur le sujet de la dépendance à l’alcool. En parallèle, la MBTP s’associe à la nouvelle formation « Déclic Addictions » lancée ce mois-ci par la Fondation du BTP. Deux actions qui affirment la force du partenariat entre nos deux entités et la considération sérieuse que nous portons à l’égard du danger que représente l’addiction à l’alcool et aux stupéfiants, particulièrement présente  chez les salariés du BTP.

Une première rencontre citoyenne organisée par MBTP et la Fondation du BTP dans le cadre de « Janvier Sobre »

 

Le premier rendez-vous des rencontres citoyennes organisée conjointement par la Mutuelle et la Fondation se déroulera lors de « Janvier sobre », une action nationale déclinée pour la seconde fois, suivant le concept créé par Laurence Cottet, patiente-experte en addictologie et lanceuse d’alerte sur le sujet. Cet évènement, qui prend place juste après les fêtes, incite les citoyens à faire le point sur leur consommation d’alcool et la réduire un mois durant, afin de ressentir les bienfaits sur leur corps et observer une diminution de leurs habitudes de consommation dès le mois suivant. Chacun est invité à fixer son propre défi, toutefois Santé publique France a établi certains repères : « Pour votre santé, l’alcool c’est maximum 2 verres par jour, et pas tous les jours »..

Cette rencontre citoyenne sera le premier rendez-vous d’une longue série d’échanges prévus au cours de l’année, et dont le programme sera communiqué au fil du temps sur notre site et sur celui de « Janvier Sobre ».

 

De gauche à droite : Henrianne Espaignet, Professeur Maurice Dematteis, Didier Charbonnel, Laurence Cottet, Annie Pinault, Fabrice Reboullet

 

La consommation d’alcool et de stupéfiants : le secteur  du BTP parmi les plus concernés

 

La mise en place des différentes rencontres citoyennes et l’implication de  MBTP dans l’opération « Janvier sobre » sont d’autant judicieuse que la consommation d’alcool et de drogues pose un réel problème chez les salariés du BTP. En effet, une étude issue du baromètre INPES[1] datée de 2014 révèle que le secteur est l’un des 3 plus touchés par ce mal. Parmi les dangers directs : la diminution de la vigilance, la modification des capacités de raisonnement, du champ de vision et de la perception des risques et, in fine, l’absentéisme et les accidents du travail. D’ailleurs, 10 à 20 % de ces derniers sont liés à la consommation de stupéfiants et/ou d’alcool selon une seconde étude de l’INPES datée de 2015.

Pour remédier à cet important problème touchant notre secteur, une nouvelle formation nommée « Déclic Addictions » a été dévoilée le 14 novembre dernier par la Fondation du BTP. Un dispositif unique en France auquel MBTP – véritable soutien aux actions de prévention de la Fondation –  s’associe.

Lancement de la formation « Déclic Addictions » : se défaire de l’emprise des drogues et de la dépendance à l’alcool par le pouvoir de la parole

 

Lancée dans sa première phase en Normandie et en région Auvergne Rhône-Alpes, la formation « Déclic Addictions » a pour objectif d’aider les dirigeants, managers, préventeurs et salariés des entreprises du BTP à lever le tabou, comprendre l’addiction, la cerner, en connaître les risques et surtout apprendre à (ré)agir et mobiliser les bons acteurs pour mener les personnes touchées vers un parcours de soins adapté.

Proposant des modules adaptés aux personnes travaillant à tous les échelons de l’entreprise, la formation « Déclic Addictions » utilise une pédagogie active fondée sur l’expérience, des échanges, le partage de vécus, des exercices pratiques, des conseils et astuces. Après la formation, la Fondation propose un accompagnement personnalisé. La démarche se veut didactique, bienveillante et surtout non-culpabilisante.

La prévention des risques professionnels et le bien-être des adhérents font partie intégrante de l’ADN de la MBTP. La mutuelle se pose ainsi tout naturellement en partenaire privilégié de la fondation du BTP et relaiera, auprès de ses entreprises adhérentes, les formations proposées dans le cadre du programme « Déclic Addictions ».

[1] Institut national de prévention et d’éducation pour la santé


Article publié le 4 décembre 2019.