Une hospitalisation… combien ça coûte ?

2 min de lecture
2 Une femme médecin explique à un patient homme ce que le coût d'hospitalisation va lui coûter et l'offre MBTP HOSPIT proposé par la MBTP

Chaque année, en France, près de 13 millions de personnes sont hospitalisées au moins une fois. Si l’hospitalisation est largement prise en charge par l’Assurance Maladie, un séjour à l’hôpital peut néanmoins engendrer des frais, qui restent à la charge des patients. Pourquoi ?

Parce qu’une hospitalisation, c’est du savoir-faire, du personnel et des équipements

C’est l’Agence Technique de l’Information sur l’Hospitalisation (ATIH) qui calcule chaque année le coût moyen d’une hospitalisation. Un séjour à l’hôpital représente un coût de 2 165 € en moyenne*, décomposé ainsi :

  • Mobilisation du personnel soignant, médical et administratif : 599€
  • Médication, administration des soins, dispositifs médicaux : 515€
  • Logistique et gestion générale (hôtellerie, restauration, administration…) : 411€
  • Activités médico-techniques (chirurgie, anesthésie, radiologie, urgences…) : 397€
  • Activité de réanimation, soins intensifs et surveillance continue : 180€
  • Logistique médicale : 63€
*Chiffres 2018, ATIH

Un coût variable

Le coût d’une hospitalisation en France varie selon les établissements, le service où vous vous trouvez et le type d’actes pratiqués. Un séjour en unité de soins intensifs qui nécessite un suivi continu et mobilise des moyens techniques importants sera plus onéreux qu’un accouchement sans complications.

Une partie de cette somme est forfaitaire et validée par arrêté ministériel. C’est le tarif conventionnel, qui sert de base à la prise en charge par la Sécurité sociale. Le forfait appliqué à tel ou tel acte est le même, que vous soyez hospitalisé à Paris, Bordeaux ou Lyon, dans un établissement public ou privé, conventionné ou non.

En revanche, l’autre partie du coût d’une hospitalisation relève du Tarif Journalier de Prestations (TJP), fixé annuellement pour chaque établissement par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Ce TJP est dû pour chaque journée passée à l’hôpital et varie selon les spécialités (chirurgie, médecine spécialisée…).
Il sert de base au calcul du « ticket modérateur ». C’est cette somme variable, ainsi que les suppléments de « confort » que vous avez pu choisir, qui expliquent les montants de facturation différents d’un établissement à l’autre.

A titre d’exemple, notez qu’une journée en médecine, chirurgie ou obstétrique (MCO) peut être facturée :

  • 1 780€ à Paris (AP/HP)
  • 1 793€ à Lyon (HCL)
  • 1 386€ à Strasbourg (CHRU Strasbourg)

Mais alors, qu'est-ce qui est pris en charge par la Sécurité Sociale ?

L’Assurance Maladie prend en charge les frais liés à votre hospitalisation à hauteur de 80% du tarif conventionnel, fixé nationalement pour :

  • le séjour,
  • la salle d’opération,
  • les analyses et examens de laboratoire,
  • les honoraires des professionnels qui se sont occupés de vous pendant votre hospitalisation. 

Une prise en charge est également prévue pour certains soins réalisés avant ou après l’hospitalisation comme la consultation d’un anesthésiste avant une opération ou des séances de rééducation par la suite.

Un reste à charge non négligeable

Il reste ensuite 20% à votre charge : c’est ce qu’on appelle le « ticket modérateur ». Sa facturation dépend de votre situation personnelle et des tarifs pratiqués dans l’hôpital que vous avez choisi. Vous devrez aussi vous acquitter :
  • Des frais de « confort » : chambre individuelle, connexion téléphonique ou internet, nuitée d’accompagnement…
  • Des dépassements d’honoraires éventuels des praticiens consultés.
  • Du forfait hospitalier journalier, dû pour chaque journée d’hospitalisation (y compris le jour de sortie) et fixé réglementairement à 20€ par jour pour les séjours en médecine, chirurgie et obstétrique (15€ en psychiatrie)*.
*Dans certains cas (grossesse avancée, accouchement, accident du travail, complémentaire santé solidaire…), vous êtes dispensé de payer le forfait hospitalier journalier et pouvez bénéficier d’une prise en charge à 100%. Pour en savoir plus : ameli.fr

En pratique

Antoine est hospitalisé 5 jours et le coût total de son hospitalisation est de 8 121€. Il se compose :

  • Des frais d’hospitalisation de 7 000€, pris en charge à 80% par l’Assurance Maladie, soit 1 400€ de reste à charge pour Antoine (ticket modérateur) ;
  • de prestations « de confort » : chambre particulière, forfait internet et télévision, etc. de 221€ ;
  • plus de 800€ de dépassement d’honoraires ;
    à cela s’ajoutent les 100€ de forfait journalier hospitalier.

Soit un total de 2 521€ non pris en charge par la Sécurité sociale.

*article R242-1-6 du Code de la Sécurité sociale

Ces sommes peuvent être prises en charge par votre assurance santé complémentaire. MBTP propose de nombreuses solutions adaptées aux besoins de chacun, comme l’offre MBTP HOSPIT.

SP21/FCR0166

En un coup d’oeil !

Un séjour à l'hôpital peut engendrer un reste à charge important pour les patients concernés : jusqu'à plusieurs milliers d'euros !
L'Assurance Maladie prend en charge environ 80 % des frais liés à l'hospitalisation mais les patients doivent s'acquitter des 20 % restants ainsi que des frais de "confort", des dépassements d'honoraires et du forfait hospitalier journalier.
Ces sommes peuvent être prises en charge par votre complémentaire santé.