C’est le Mois sans tabac… Nos conseils pour écraser votre cigarette !

2 min de lecture
1 Un homme fume une cigarette dans le cadre du mois sans tabac

La 6e édition du Mois sans tabac a commencé le 1er novembre dernier. Vous souhaitez en profiter pour arrêter de fumer ? Vous avez raison ! Et pour mettre toutes les chances de votre côté, préparez-vous avant le jour J.

Faire le point sur ses motivations

Pour arrêter de fumer dans de bonnes conditions, il faut d’abord penser à soi. 

Quelles sont vos motivations ? Faire le point sur ce qui vous donne envie d’arrêter vous permettra de tenir dans les éventuels moments de découragement. Des projets de vie, comme l’arrivée d’un enfant, peuvent être de bons leviers, tout comme les raisons médicales (opération prévue, soins dentaires importants…), économiques (le prix moyen d’un paquet de 20 cigarettes dépasse désormais les 10 €) ou encore la volonté de protéger vos proches du tabagisme passif.
Sans compter les bienfaits rapides de l’arrêt du tabac, comme le retour du goût et de l’odorat, une peau plus belle et une meilleure capacité respiratoire !

Le saviez-vous ?

Le tabac est responsable de 75 000 décès par an, en France. C’est la première cause de mort évitable dans notre pays. Pourtant, près d’un quart des adultes français fument au moins une cigarette par jour(1).

Anticiper son arrêt

Pour réussir, vous pouvez anticiper et décider d’une date qui vous servira de repère.  Le début du mois sans tabac peut être une bonne occasion, tout comme votre anniversaire, la nouvelle année, la rentrée des classes… Choisir une date vous permettra de vous organiser et de vous tenir à votre décision.

En parler à votre entourage, afin d’avoir son soutien, vous sera précieux. Ensemble, vous pourrez planifier des sorties et des activités qui vous permettront de penser à autre chose qu’au tabac. Sans compter que le sevrage tabagique peut entraîner quelques conséquences sur votre humeur : envie de nicotine, irritabilité ou troubles du sommeil. Si vos proches sont au courant, ils pourront vous aider à aborder vos premiers jours sans tabac !

Anticiper votre arrêt vous permettra aussi de faire de votre logement un espace « non-fumeur ». Vider les cendriers et les réserves à cigarettes vous aidera à résister à la tentation. Vous pouvez aussi essayer de trouver de nouvelles habitudes pour remplacer le tabac : un carreau de chocolat avec le café, une promenade plutôt qu’un verre entre amis, un horaire de pause différent…

Ça y est, vous arrêtez !

N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels de santé : une consultation médicale augmente de 70 % les chances de réussir son sevrage(2). Médecin traitant, tabacologue, sage-femme ou infirmier peuvent vous accompagner dans votre démarche et vous prescrire des substituts nicotiniques.

Gommes à mâcher, patchs anti-tabac, cigarette électronique ou encore séances d’acupuncture, d’hypnose ou de coaching pour l’arrêt du tabac : la mutuelle MBTP peut vous rembourser ces prestations. N’hésitez pas à vous renseigner !

De plus, vous pouvez vous appuyer sur les outils proposés par le Mois sans tabac : entretien gratuit avec un professionnel, application de coaching à télécharger gratuitement, kit d’arrêt du tabac avec 40 jours de programme et force de la communauté #MoisSansTabac sur les réseaux sociaux.

SP21/FCR1115162507PROV

(1) Santé Publique France, chiffres 2019

(2) Tabac Info Service, 2021

En un coup d’oeil !

Le tabac est responsable de 75 000 décès chaque année en France. C’est la première cause de mort évitable.
Pour bien arrêter de fumer, il est bon de se préparer et de l’annoncer à ses proches.
Une consultation médicale augmente grandement vos chances de succès.