En 2021, comment s’applique le 100% santé pour l’audition ?

2 min de lecture
2 Deux femmes, une patiente et une médecin, discutent autour d'un appareil auditif dans le cadre du 100% santé audition

Lancé en 2018, le dispositif 100% santé (ou reste à charge zéro) a achevé son déploiement ce 1er janvier 2021 avec la prise en charge des prothèses auditives.

Désormais, il est possible de bénéficier de soins et de matériel de qualité sans avoir à débourser un centime pour soigner sa vue, ses dents ou son audition. Une bonne nouvelle pour les nombreux Français malentendants qui renonçaient à s’équiper à cause du prix des audioprothèses.

Le 100% santé prend soin de votre audition

Bien entendre, pouvoir communiquer avec ses proches, ne pas être perdu dans le brouhaha d’une conversation sont les ingrédients essentiels d’une bonne qualité de vie. De plus, prendre soin de son audition est essentiel pour bien vieillir. 

Pourtant, plus du tiers des 6 millions de Français malentendants renonçait jusqu’à présent à s’équiper de prothèses auditives à cause de leur coût. Désormais, ils pourront bénéficier d’un équipement pris en charge, d’une part, par la Sécurité sociale et d’autre part, par leur organisme de complémentaire santé, comme le propose votre mutuelle MBTP : c’est le dispositif 100% santé, avec zéro reste à charge pour l’assuré.

Le 100% santé en pratique

Pour bénéficier du dispositf, vous devez être titulaire d’un contrat de complémentaire santé « responsable » à l’image des offres santé MBTP, conformes au 100% santé, ou bénéficiaire de la CSS (complémentaire santé solidaire).
Votre audioprothésiste doit vous proposer un « devis normalisé » incluant une prothèse auditive de classe 1, des piles et le suivi pendant 4 ans.

Des prothèses auditives de classe 1 référencées par la Sécurité sociale

Dans le cadre du 100% santé, votre audioprothésiste doit vous proposer pour chaque oreille une aide auditive de classe 1 au tarif maximal plafonné à 950€ : la Sécurité sociale remboursera l’équipement sur une base de 400€ et votre organisme complémentaire se chargera de la somme restant à payer.
Vous bénéficierez alors d’une prise en charge intégrale.

Il existe des aides auditives de classe 2 : leur tarif n’est pas plafonné et elles n’entrent pas dans le dispositif 100% santé. Elles sont prises en charge par la Sécurité sociale sur la base de 400€ et votre complémentaire santé peut contribuer à leur remboursement, dans la limite de 1 700€, selon votre contrat. 

Des équipements de qualité

Deux personnes âgées. La femme aide l'homme à installer son appareil auditif dans on oreille gauche.

Les aides auditives de classe 1, toutes intégrées au 100 % santé, regroupent tous les types d’appareils : contour de l’oreille, micro-contour et intra-auriculaires.
Elles doivent respecter un certain nombre de critères pour apporter au patient une audition confortable :

  • Adaptabilité :12 canaux de réglage minimum,
  • 4 ans de garantie avec contrôles des différents réglages
  • Au moins trois options comme le système anti-acouphènes, le bluetooth ou encore la directivité microphonique.

Bonne nouvelle : les prothèses auditives de classe 1 sont des équipements de bonne qualité, a relevé UFC-Que choisir dans une étude de 2019. La différence entre les prothèses de classe 1 et 2 réside seulement dans le nombre d’options proposées. A bon entendeur !

Bon à savoir

Le 1er janvier 2021 a aussi marqué l’entrée des dentiers en résine dans le volet dentaire du dispositif 100 % santé. Jusqu’en 2020, le reste à charge moyen pour un dentier était de 572€. Désormais, cet équipement essentiel est accessible à tous, sans reste à charge.

En un coup d’oeil !

Depuis le 1er janvier 2021, le dispositif 100% santé prend en charge les prothèses auditives de classe 1.

Pour en bénéficier, il faut être assuré par un contrat santé « responsable ».
Les prothèses auditives prises en charge par le dispositif sont de qualité et disposent de plusieurs options de confort.