Retraités du BTP : comment bien choisir votre mutuelle ?

Nous avons la chance, en France, de bénéficier d’un régime de protection sociale exemplaire : la Sécurité sociale facilite l’accès aux soins en prenant en charge tout ou partie de nos frais de santé.

Pourtant, certains soins sont mieux remboursés que d’autres : souscrire une mutuelle individuelle vous permet de bénéficier d’une meilleure prise en charge de vos frais de santé, de façon à diminuer le montant restant à votre charge.

Quels critères prendre en compte pour choisir votre mutuelle ? Quels sont les soins couverts et les remboursements auxquels vous pouvez prétendre ? Comment sont calculées les cotisations ? Au-delà des garanties santé, quels services proposent les mutuelles ?

 

Qu’est-ce qu’une mutuelle ?

Une mutuelle est un organisme à but non lucratif, dont l’objectif est de rembourser partiellement ou en totalité les dépenses de santé non prises en charge par la Sécurité sociale.

 

Le fonctionnement d’une mutuelle repose sur le principe de solidarité entre ses membres : les cotisations mensuelles des adhérents permettent de financer le remboursement des frais médicaux de l’ensemble des membres. Les excédents sont réinvestis pour améliorer les garanties des adhérents, ou dans des dispositifs de solidarité dont ils peuvent bénéficier. Ainsi, les mutuelles disposent d’un fonds social qui permet aux adhérents les plus fragiles de bénéficier, sous conditions, de réductions de garanties ou d’une aide individuelle lorsqu’ils rencontrent des difficultés sociales et financières.

Le fonctionnement général des mutuelles en France est régi par le Code de la Mutualité.

 

Certaines mutuelles sont généralistes, d’autres sont spécialisées et s’adressent à un public particulier (branches professionnelles, personnes handicapées etc.).

Choisir une mutuelle en affinité avec votre situation personnelle ou professionnelle vous permet de bénéficier de services appropriés à vos besoins.

 

Quels types de contrats proposent les mutuelles ?

Les mutuelles proposent différents types de contrats santé :

  • Les contrats santé individuels

Ils sont souscrits par les particuliers. Contrairement à la Sécurité sociale qui est obligatoire en France, la souscription d’une mutuelle individuelle est libre.

 

  • Les contrats santé collectifs

Ils sont souscrits par les entreprises pour leurs salariés. Depuis le 1er janvier 2016, la généralisation de la complémentaire santé impose aux employeurs d’assurer une couverture minimale des frais de santé aux salariés qui n’en bénéficient pas déjà*. Les salariés sont alors rattachés au contrat santé collectif de leur entreprise, hors cas de dispense.

 

  • Les surcomplémentaires

Elles sont souscrites à titre individuel et permettent de renforcer les garanties de la complémentaire santé de base, pour un meilleur remboursement des frais médicaux.
Selon les mutuelles, les contrats santé peuvent être souscrits pour 1 an à la date de signature du contrat ou jusqu’à la fin de l’année civile en cours.

 

Quels sont vos besoins en matière de soins ?

Plusieurs critères vous concernant personnellement sont à prendre en considération pour choisir la complémentaire santé la plus adaptée à vos besoins.

  • Votre âge et votre état de santé actuel (consultation régulière de praticiens, besoins de lunettes, de soins dentaires…)
  • Votre situation familiale (conjoint et nombre d’enfants à charge)
  • Le régime d’assurance maladie auquel vous êtes affilié (régime général, régime social des indépendants, régime agricole ou autres régimes spéciaux…)

 

Quels sont les soins couverts par les mutuelles ?

Pour choisir la mutuelle la plus adaptée à vos besoins, il convient de regarder attentivement les soins couverts. En effet, certains frais de santé sont peu voire pas du tout remboursés par la Sécurité sociale :

  • En cas d’hospitalisation : forfait journalier, soins annexes…
  • Les dépassements d’honoraires de certains spécialistes
  • Les actes médicaux non remboursés par la Sécurité sociale (ostéopathie, acupuncture, étiopathie, sophrologie, homéopathie…)
  • Les médicaments partiellement ou non remboursés par la Sécurité sociale
  • Les dépenses d’optique et de soins dentaires, qui sont souvent très coûteux et peu pris en charge par la Sécurité sociale

Après avoir bien identifié vos besoins, vous pouvez choisir le niveau de garanties le plus adapté à votre situation.

 

Comment sont calculés les montants des remboursements des mutuelles ?

Pour comprendre le montant des remboursements que proposent les mutuelles, il est nécessaire de consulter les barèmes de garanties qui figurent dans les devis.
Les remboursements peuvent être exprimés en pourcentage sur la base de remboursement de la Sécurité sociale ou en forfait.

  • Dans le cas d’un remboursement sur le taux de prise en charge de la Sécurité sociale, le montant sera égal au pourcentage de la base remboursée par l’Assurance Maladie.

Par exemple, la base de remboursement de la Sécurité sociale (BR) pour une consultation chez un médecin traitant est de 23€. Le taux de remboursement de la Sécurité sociale est de 70% : elle vous remboursera à hauteur de 15,10€. Si votre contrat mutuelle prévoit une garantie à 100% BR, vous serez alors remboursé de 6,90€. Vous aurez donc 1€ de reste à charge, correspondant à la participation forfaitaire retenue pour chaque consultation. Si le médecin pratique un dépassement d’honoraire en facturant un tarif supérieur à 23€, vous serez remboursé par la Sécurité sociale et par votre mutuelle à hauteur de 22€ et devrez régler la différence.

  • Dans le cas d’un remboursement forfaitaire, une « enveloppe » est allouée au patient par type de soins.

Par exemple, certaines mutuelles proposent de rembourser les frais de médecine douce (ostéopathie, diététicien etc…) à hauteur d’un certain montant annuel plafonné.

Parce que certains soins peuvent être très coûteux, mieux vaut vous renseigner sur le délai de remboursement des mutuelles.

 

Comment est défini le montant des cotisations ?

Le montant de votre cotisation dépend de plusieurs critères propres à chaque mutuelle, dont certains sont récurrents :

  • Votre âge et votre localisation
  • Le niveau de garanties souhaité
  • Le nombre de bénéficiaires santé

 

Quels services proposent les mutuelles ?

Avant de faire votre choix, le mieux est de faire établir des devis afin de comparer le montant des cotisations, le niveau de garanties, mais aussi la qualité de l’écoute et de l’accueil ou encore les services inclus. En effet, il est important de vous intéresser à la qualité des services disponibles. Chaque mutuelle propose des services qui lui sont propres : ils peuvent être ou non inclus dans les offres santé. Par exemple, le tiers payant et l’assistance sont deux services essentiels pour limiter vos frais de santé et alléger vos soucis en cas de difficulté.

Ainsi, certaines mutuelles s’appuient sur un réseau de professionnels conventionnés qui pratiquent le tiers payant, pour éviter d’avoir à avancer vos frais de santé. Les mutuelles proposent également des services d’assistance qui vous permettent par exemple de bénéficier d’une aide en cas d’urgence, d’hospitalisation ou de décès : garde d’enfants, aide aux devoirs, aide ménagère, auxiliaire de vie, livraison de médicaments…

Pour prendre soin de votre santé et celle de votre famille, sélectionnez la mutuelle qui répondra le mieux à vos attentes et à votre situation. En choisissant une complémentaire santé dont le cœur de métier est de protéger les professionnels et retraités du Bâtiment et des Travaux Publics, vous aurez l’assurance d’être compris et d’avoir accès aux soins et aux services dont vous avez besoin.

* Loi de sécurisation de l’emploi, issue de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013.

Le 27 avril 2017