Partenaire privilégé, la fondation du BTP

Trois opérations de prévention des risques professionnels

Partenaire privilégié de la mutuelle MBTP, la Fondation du BTP est reconnue d’utilité publique depuis 2004. Sa mission principale : la prévention des risques liés aux métiers du Bâtiment et des Travaux Publics.

Grâce à son histoire et à son réseau composé de professionnels du BTP, la Fondation du BTP est au cœur de la profession : elle connait ses enjeux, mais aussi les dangers auxquels sont exposés les salariés.

Premier combat

A l’écoute des besoins des entreprises, elle a identifié trois risques majeurs inhérents au secteur du Bâtiment et des Travaux publics :

  • Le risque routier, auquel sont exposés les professionnels, particulièrement durant le trajet domicile-travail, pour se rendre à leur atelier ou sur un chantier, que ce soit avec un véhicule léger, un utilitaire ou des engins spéciaux.
  • Les addictions, liées à la consommation excessive d’alcool et/ou de drogues, qui concernent plus particulièrement nos jeunes en formation aux métiers du BTP.
  • L’illettrisme, qui touche nos salariés et apprentis.

Pour sensibiliser aux risques professionnels les salariés et les jeunes en formation aux métiers du BTP, la Fondation du BTP propose aux entreprises et aux centres de formation trois grandes opérations de prévention, à la fois pédagogiques et participatives.

La prévention des risques en entreprise : une obligation légale

Instauré en 2001, le document unique d’évaluation des risques professionnels (DU ou DUER) est obligatoire dans toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité.

Il doit notamment comprendre la liste des risques professionnels encourus par les salariés de l’entreprise, ainsi que les actions de prévention et de protection mise en place pour y remédier.

Seulement 39% des entreprises du BTP ont pris en compte le risque routier dans leur DUER. L’attestation de formation remise par La Fondation du BTP à l’issue des séances de sensibilisation et de formation est opposable à l’inspection du travail.