Comment prendre soin de ses dents après 60 ans ?

Pour garder le sourire, il est important de prendre soin de ses dents ! Après 60 ans, l’émail se fragilise, les gencives deviennent plus sensibles… C’est pourquoi, il est indispensable de prévenir les maux. Et même lorsque ceux-ci surviennent, on peut encore agir. Voici nos conseils et astuces pour adopter les bons gestes et les bons réflexes au quotidien !

Une santé bucco-dentaire plus fragile

Chez les seniors, certaines pathologies dentaires font leur apparition ou deviennent plus fréquentes. Il est donc important de les connaître pour essayer de s’en prémunir et d’éviter les désagréments associés.

  • Les caries

Les caries ne sont pas réservées aux enfants et aux adolescents. Chez les seniors, un émail plus fragile peut favoriser leur apparition. En cause également, une diminution de la production de salive, une appétence plus prononcée pour le sucre et une moins bonne hydratation. Certains médicaments sont aussi susceptibles de fragiliser l’émail et de rendre les dents plus sensibles. Une sensibilité accrue qui entraîne parfois un mauvais brossage des dents car trop douloureux. Chez les + de 60 ans, les dents sont touchées par un type de carie bien spécifique dite « radiculaire ». Elle se situe sur la partie laissée découverte par la gencive qui a tendance à régresser.

  • L’érosion dentaire

Au fil des années, à force de mastiquer, de mâcher, de croquer, les dents ont tendance à s’abîmer. Elles s’usent aussi au contact d’acides contenus dans un certain nombre d’aliments ou de boissons. L’érosion dentaire peut aussi s’accentuer en raison de pathologies comme le bruxisme (serrement ou grincement de dents) ou la xérostomie (sécheresse de la bouche). Elle se manifeste de façons très diverses et parfois irréversibles : fissures, jaunissement, déformation de la dent, ternissement de l’émail, hypersensibilité au froid et au chaud.

  • La gingivite ou parodontite

Ces troubles des gencives sont souvent liées à la diminution de salive et aux changements hormonaux. Elles peuvent aussi être associées à des maladies chroniques comme le diabète. Pour la gingivite, c’est l’accumulation de plaque dentaire qui crée une inflammation de la gencive pouvant entraîner gonflements et saignements. Si elle est mal soignée, elle peut se transformer en parodontite et causer la perte des dents.

  • Les effets de l’ostéoporose

Passé 50 ans, chez la femme, l’ostéoporose peut rendre les os plus poreux et les détériorer. Un phénomène qui peut également altérer les os de la mâchoire et les dents qui peuvent alors se déchausser et tomber.

Au quotidien, des solutions pour prévenir ces pathologies dentaires

Pour prévenir et limiter toutes ces pathologies bucco-dentaires, vous pouvez agir chaque jour en adoptant les bons gestes et les bonnes habitudes :

  • Se brosser les dents avec soin

A tout âge, mais peut-être encore plus après 60 ans, il est indispensable de bien se brosser les dents. Vous préserverez ainsi l’émail de vos dents et lutterez contre les risques de caries, de jaunissement ou de maladie parodontale. Il est recommandé de se les laver au moins deux fois par jour, après les repas, avec une brosse souple pour éviter toute lésion. La brosse à dent électrique peut vous aider à réaliser un brossage uniforme. Il est conseillé de commencer par la gencive puis de redescendre vers les dents en effectuant de petits mouvements circulaires. Un brossage minutieux doit durer entre 2 et 3 minutes. Et bien sûr, on n’oublie pas de changer de brosse au minimum tous les 3 mois. Pour lutter contre la plaque dentaire, il est préférable d’utiliser le fil dentaire plutôt que des bains de bouche pouvant irriter vos muqueuses. Les brossettes interdentaires peuvent également vous aider à éliminer efficacement les restes de plaque et de résidus alimentaires.

  • Ne pas oublier le fluor

En s’intégrant à l’émail de vos dents, le fluor les protège contre les attaques acides des bactéries responsables des caries. Il est donc très intéressant de choisir un dentifrice contenant du fluor. Vous pouvez également boire l’eau du robinet puisqu’elle est enrichie en fluor.

  • Arrêter de fumer et limiter l’alcool

Chez les fumeurs, les problèmes de gencives sont généralement plus répandus. Le tabagisme est en effet reconnu pour favoriser la création de la plaque dentaire. Par ailleurs, la mauvaise oxygénation du sang liée au tabac perturbe la cicatrisation.

La consommation d’alcool est également néfaste pour la santé buccodentaire. Le taux élevé de sucre et l’acidité attaquent l’émail et sont pourvoyeurs de caries. Des risques renforcés par le fait que les glandes parotides (qui jouent un rôle protecteur en neutralisant une grande partie des virus et bactéries qui rentrent par notre bouche) peuvent également être affectés par l’alcool.

  • Adapter son alimentation

L’alimentation peut aussi être un bon levier d’action pour préserver votre santé bucco-dentaire. Consommez des produits laitiers, des amandes, du brocoli ou encore des haricots secs pour favoriser l’apport de calcium et de vitamine D qui vous aidera à renforcer vos dents et vos gencives. Privilégiez aussi les produits riches en fibres comme les fruits et les légumes qui stimuleront la production de salive, indispensable pour évacuer les acides et les enzymes.

  • Prendre soin de ses prothèses dentaires

Comme une majorité de seniors, vous portez peut-être une prothèse dentaire amovible. Il est important d’en prendre soin. Il est donc nécessaire de la nettoyer quotidiennement. Pour cela, vous devez la retirer au moins 4 heures par jour, la brosser et la laisser tremper dans une solution antibactérienne.

En cas de problème dentaire, il est toujours temps de réagir !

Pour éviter que les problèmes ne surgissent ou qu’ils ne deviennent trop importants, il est nécessaire de contrôler régulièrement votre dentition. Il est donc recommandé, à partir de 60 ans, de vous rendre tous les 6 mois chez votre dentiste. Celui-ci pourra réaliser un check-up dentaire afin d’envisager d’éventuels traitements. Il procèdera aussi à un détartrage minutieux pour éviter que la plaque dentaire se forme et s’accumule sous la gencive. Vous éloignerez ainsi tout risque d’inflammation ou de déchaussement.
Malgré toutes les précautions que vous aurez prises, certaines pathologies peuvent survenir. Heureusement, il existe un certain nombre de solutions :

  • La prothèse ou l’implant pour remplacer une dent

Si l’une de vos dents est abîmée, votre dentiste pourra la reconstituer avec de la résine. Si celle-ci est trop endommagée, il pourra opter pour une extraction. Lorsqu’une dent manque, il est essentiel de la remplacer : soit par une couronne qui recouvre la dent d’origine, soit par un bridge qui prend la place d’une ou plusieurs dents en s’appuyant sur les voisines. L’implant composé d’une racine artificielle peut également vous être proposé, ou encore une prothèse dentaire amovible quand un nombre important de dents sont à changer.

  • Réajuster une prothèse mal adaptée

Parfois, après plusieurs années, l’os de la mâchoire ayant évolué, votre prothèse dentaire peut ne plus être adaptée. Votre dentiste peut alors la rebaser pour la réajuster. Il s’agit de renouveler la base de la prothèse avec de la résine. Il peut aussi être envisager de la remplacer pour un confort plus optimal.

100% santé : votre mutuelle vous accompagne dans votre parcours de soin dentaire

Avec l’âge, les besoins de santé augmentent et notamment en matière de santé dentaire. En fonction des soins prodigués, notamment pour la pose d’une couronne ou d’un implant, la facture peut être conséquente. C’est pourquoi, il est particulièrement important de bien choisir sa mutuelle. Pour faire face à l’augmentation de ces frais, notre mutuelle MBTP est là pour vous accompagner. Nous sommes en effet très attentifs à la qualité de votre suivi bucco-dentaire. Nous accompagnons nos adhérents dans le cadre du 100% santé avec l’offre MBTP MY PROFIL’R – Senior qui s’adapte à leurs besoins.
Pour en savoir plus, consultez nos offres de complémentaires santé pour les particuliers et rendez-vous sur notre simulateur afin d’estimer dès à présent votre reste à charge en fonction des différents niveaux de garanties.
Nos conseillers sont également à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et trouver la formule qui vous convient le mieux… et ils ont le sourire !

SP20/FCR0372- Publié le 10 septembre 2020.


Ceci peut également vous intéresser :

Comment protéger sa vue au quotidien ?

Comprendre la réforme du 100% santé.